Printer Friendly

ACT III. SCENE IV. 


Rouen. The FRENCH KING'S palace

Enter KATHERINE and ALICE

 KATHERINE.

Alice, tu as ete en Angleterre, et tu parles bien le
langage.

 ALICE.

Un peu, madame.

 KATHERINE.

Je te prie, m'enseignez; il faut que j'apprenne a
parler. Comment appelez-vous la main en Anglais?

 ALICE.

La main? Elle est appelee de hand.

 KATHERINE.

De hand. Et les doigts?

 ALICE.

Les doigts? Ma foi, j'oublie les doigts; mais je me
souviendrai. Les doigts? Je pense qu'ils sont appeles de fingres;
oui, de fingres.

 KATHERINE.

La main, de hand; les doigts, de fingres. Je pense que
je suis le bon ecolier; j'ai gagne deux mots d'Anglais vitement.
Comment appelez-vous les ongles?

 ALICE.

Les ongles? Nous les appelons de nails.

 KATHERINE.

De nails. Ecoutez; dites-moi si je parle bien: de hand,
de fingres, et de nails.

 ALICE.

C'est bien dit, madame; il est fort bon Anglais.

 KATHERINE.

Dites-moi l'Anglais pour le bras.

 ALICE.

De arm, madame.

 KATHERINE.

Et le coude?

 ALICE.

D'elbow.

 KATHERINE.

D'elbow. Je m'en fais la repetition de tous les mots que
vous m'avez appris des a present.

 ALICE.

Il est trop difficile, madame, comme je pense.

 KATHERINE.

Excusez-moi, Alice; ecoutez: d'hand, de fingre, de
nails, d'arma, de bilbow.

 ALICE.

D'elbow, madame.

 KATHERINE.

O Seigneur Dieu, je m'en oublie! D'elbow.
Comment appelez-vous le col?

 ALICE.

De nick, madame.

 KATHERINE.

De nick. Et le menton?

 ALICE.

De chin.

 KATHERINE.

De sin. Le col, de nick; le menton, de sin.

 ALICE.

Oui. Sauf votre honneur, en verite, vous prononcez les mots
aussi droit que les natifs d'Angleterre.

 KATHERINE.

Je ne doute point d'apprendre, par la grace de Dieu, et
en peu de temps.

 ALICE.

N'avez-vous pas deja oublie ce que je vous ai enseigne?

 KATHERINE.

Non, je reciterai a vous promptement: d'hand, de fingre,
de mails-

 ALICE.

De nails, madame.

 KATHERINE.

De nails, de arm, de ilbow.

 ALICE.

Sauf votre honneur, d'elbow.

 KATHERINE.

Ainsi dis-je; d'elbow, de nick, et de sin. Comment
appelez-vous le pied et la robe?

 ALICE.

Le foot, madame; et le count.

 KATHERINE.

Le foot et le count. O Seigneur Dieu! ils sont mots de
son mauvais, corruptible, gros, et impudique, et non pour les
dames d'honneur d'user: je ne voudrais prononcer ces mots devant
les seigneurs de France pour tout le monde. Foh! le foot et le
count! Neanmoins, je reciterai une autre fois ma lecon ensemble:
d'hand, de fingre, de nails, d'arm, d'elbow, de nick, de sin, de
foot, le count.

 ALICE.

Excellent, madame!

 KATHERINE.

C'est assez pour une fois: allons-nous a diner.

Exeunt

Terms of use | Privacy policy | Copyright © 2018 Farlex, Inc. | Feedback | For webmasters